Votre « savon » n’est pas du savon

Vous vous rappelez peut-être du temps ou une grosse tasse de poudre était nécessaire pour faire sa lessive. Une mousse abondante était signe de vêtements qui allaient être propres.

Aujourd’hui, une toute petite quantité de poudre ou de liquide à lessive (ou une capsule pod) suffit. Et il n’y a presque plus de mousse! Qu’est-ce qui s’est passé? Surprise : le savon à lessive que vous utilisez ne contient probablement pas de savon… Et sa recette est devenue bien plus complexe.

Savon ou détergent

Un savon est traditionnellement composé de graisse végétale ou animale et de potasse, un minerai qu’on retrouve entre autres naturellement dans les cendres. C’est pas mal la même « recette » depuis des centaines d’années. Aujourd’hui, la potasse est fabriquée en grande quantité à partir de sel.

Les détergents modernes, quant à eux, sont apparus dans les années 30 et sont plutôt fabriqués à partir de dérivés du pétrole, et ne réagissent pas autant avec les minéraux naturellement présents dans l’eau.

Qu’est-ce qui compose un détergent à lessive? Plusieurs ingrédients dont l’effet se combine pour augmenter l’efficacité nettoyante. Parmi ceux-ci, on peut retrouver :

Un surfactant : La majorité de produits pour la lessive moderne sont des détergents : un produit qui a le même effet que le savon, mais qui a l’avantage d’être plus efficace malgré la présence de minéraux dans l’eau. Comment ça fonctionne? Imaginez des milliers de petites baguettes, dont une extrémité adore l’eau, et l’autre qui la déteste, tellement qu’elle préfère s’accrocher aux saletés. Le résultat? Les baguettes vont se détacher des vêtements grâce à l’agitation de la laveuse, emportant la saleté des vêtements; les baguettes vont ensuite se regrouper pour former de petites bulles, avec la saleté au centre (appelées micelles) qui vont flotter dans l’eau et être éliminées au rinçage. C’est ce qu’on appelle l’effet surfactant.

Des javellisants : Pour désinfecter, blanchir et détacher les vêtements.

Des enzymes : Présents dans beaucoup de produits, des enzymes (un type de protéine) aident à dégrader les graisses, les protéines ou les amidons. Leur efficacité variera selon la température de l’eau. Comme ils peuvent réagir au contact des autres ingrédients, il faut les stabiliser pour conserver leur efficacité; c’est une des raisons pourquoi les pods ont plusieurs compartiments.

Des polymères : Des molécules qui attrapent les saletés dissoutes dans l’eau de lessive pour les empêcher de se redéposer sur les vêtements; c’est très important dans les machines HE (haute efficacité) qui utilisent moins d’eau.

Et on peut ajouter des composés pour améliorer la qualité de l’eau, des agents antibactériens, des parfums…

On est donc loin du savon à linge de votre grand-maman! De plus, les détergents à lessive modernes sont beaucoup plus concentrés qu’avant. En verser « comme dans le bon vieux temps » dans votre machine à laver ne rendra pas vos vêtements plus propres. Pire, utiliser trop de détergent (ou un détergent standard dans une machine HE) risque de causer de la rouille dans votre machine à laver, des mauvaises odeurs; ça peut même causer des fuites ou même un bris du système d’entraînement de la cuve…

 

Pour en savoir plus :

Tâches sur vos vêtements? C’est (probablement) la faute du savon

Comment éviter les bris de laveuses – conseils pratiques